L’artiste devenu brigand

September 11, 2017

Crayon, pinceau ou soudeuse: Nathan Bockholtz manie tous les outils pour exprimer sa personnalité hors du commun. Après le dessin, la peinture et la musique, l’artiste à tout faire a trouvé son dada: la création de trikes!

 

Une bécane aux allures de chopper. La définition caractérise plutôt bien le nouveau joujou de Nathan Bockholtz, passionné de trike, un motocycle à trois roues lui permettant de déraper sur le tarmac comme un skieur sur la glace. «J’en ai déjà fabriqué deux, glisse l’intéressé. Je dessine d’abord la machine en 3D. Un ami ferronnier me matérialise le cadre et j’y fixe ensuite les accessoires avec ma soudeuse», poursuit Nathan, qui travaille actuellement sur la conception d’un trike électrique écologique. «J’essaie de créer une machine qui allie fonctionnalité, propreté et esthétisme», explique le diplômé en design industriel. À 36 ans, Nathan n’en est pas à sa première création artistique. Celui qui pénètre dans son domicile ne prétendra d’ailleurs pas le contraire: les croûtes, dessins et objets de récupération foisonnent dans toutes les pièces. «J’ai testé plusieurs formes d’art comme jeune adulte», explique Nathan, aussi chanteur à l’époque, qui a marqué plusieurs fois l’émission de télévision «À la recherche de la nouvelle star ». «Aujourd’hui, j’ai définitivement trouvé mon identité artistique grâce aux trikes. La conduite un peu marginale de ces engins interdits de la route symbolise bien mes valeurs libertaires et parfois contestataires», explique l’Ardennais au look mi-rocker, mi-hipster. Le jeune papa vient récemment de lancer sa marque pour formaliser sa sous-culture. Son nom? «Brigand!»

 

 

 

da: la création de trikes!

Please reload

Posts à l'affiche

Trike personnalisé

February 7, 2016

1/1
Please reload

Posts Récents

September 11, 2017

February 7, 2016

Please reload

Archives